comment fonctionne un plancher chauffant

Souhaitez-vous installer un chauffage dans votre maison pour améliorer le confort thermique de votre habitation ? Eh bien, nous vous conseillons de miser sur un plancher chauffant. En plus d’une chaleur homogène, il vous permettra de réaliser une importante économie d’énergie. Pour vous aider à y voir un peu plus clair, nous vous expliquerons dans notre article, le fonctionnement d’un plancher chauffant tout en vous citant les différents types de plancher chauffant existant sur le marché et ses avantages.

Le fonctionnement d’un plancher chauffant

Étant installé sous le sol, sur une dalle en béton, un plancher chauffant fonctionne comme un grand chauffage installé sous vos pieds. En effet, via un réseau de câbles ou de tubes hydrauliques, la chaleur se diffuse et se transmet dans toute la maison. Pour ce faire, les tubes et les câbles doivent être couverts d’une sorte de chape. Cette dernière assurera la diffusion régulière et homogène de la chaleur. En fait, les planchers chauffants sont soumis à des règles très strictes qui imposent que la température du fluide circulant dans le plancher chauffant ne doive pas dépasser le 50°C. Tandis que celle de la surface au sol, c’est-à-dire, celle en contact avec les habitants doit être inférieure à 28 °C. De ce fait, un plancher chauffant doit obligatoirement fonctionner en basse température.

Les différents types de plancher chauffant

Selon votre besoin et le revêtement de votre sol, vous pouvez choisir entre 2 types de plancher chauffant, notamment, le plancher chauffant électrique et le plancher chauffant à eau.

Le plancher chauffant électrique est le plus répandu sur le marché, du fait qu’il est plus efficace, pratique et facile à mettre en place. En fait, un plancher chauffant électrique diffuse de la chaleur rapidement et confortablement. Alors que pour son installation, vous n’avez qu’à poser un isolant plancher chauffant et un câble chauffant. Puis, pour finir, vous n’avez qu’à effectuer un réglage du plancher chauffant. Dans ce cas, ce type de plancher chauffant est déconseillé pour les sols en bois ou recouverts d’une moquette. Cependant, il convient très bien à un système de chauffage secondaire et à des revêtements en céramiques ou en ardoise.

Le plancher chauffant à eau

Contrairement à un plancher chauffant électrique, l’installation d’un plancher chauffant à eau est un peu plus compliquée. En fait, un plancher chauffant à eau est alimenté soit par une chaudière, soit par une pompe à chaleur, soit par l’énergie solaire. De ce fait, son installation nécessite la pose d’un collecteur, d’une isolation et des tuyaux. En revanche, un plancher chauffant à eau convient très bien à un chauffage principal. Par ailleurs, il permet de réaliser une importante économie d’énergie. Enfin, le dernier avantage que l’on puisse dire sur un plancher chauffant à eau est la possibilité de fonctionner avec des différents modes de chauffage comme la climatisation et les rafraîchissants.