comment installer un portail coulissant

Un portail coulissant fait partie des meilleurs systèmes pour entrer dans une propriété. Certes, son installation peut s’avérer facile, mais cela ne veut pas dire que vous pourriez la faire n’importe comment. Effectivement, cette partie comporte plusieurs étapes à suivre pour assurer l’efficacité de l’appareil.

Veillez à ce que toutes les conditions soient favorables pour votre portail

Avant toute chose, vérifier bien que votre portail ne compliquera pas la circulation des véhicules après son installation. En plus de cela, prenez les bonnes mesures afin que votre équipement puisse s’ouvrir pleinement. Notez qu’un portail coulissant a besoin d’espace libre sur le côté où le vantail roulera.

Ajouter à cela, vous devez vous assurer de la planéité du sol. C’est-à-dire que vous devez aplatir le sol où vous allez installer l’équipement si jamais il y a des bosses dessus. Sinon votre portail ne sera pas en équilibre et aura beaucoup de difficultés à fonctionner. Mais veillez aussi à ce que les piliers soient plus hauts que le portail pour vous assurer un fonctionnement adéquat. De ce fait, vous pourriez opter pour une distance entre 10 ou 15 cm entre la hauteur de l’équipement et des piliers.

Passez ensuite sur l’installation du portail en question

Quelques étapes sont à suivre pour la mise en place de cet équipement. Cela va de la mise en place du rail au montage à blanc en passant par l’installation de la butée de fermeture. Concernant le rail particulièrement, tracez avec un cordeau conçu pour cela l’emplacement de cet accessoire. Placez ce dernier pour vérification avant de finaliser son emplacement avec la butée arrière.

Avant de fixer totalement le rail, pensez à bien préciser les trous de chevilles. Notez que des trous prédéfinis sont généralement visibles sur l’accessoire afin de vous faciliter la tâche. Vous n’aurez plus qu’à les approfondir de 2 cm maximum. Pour cela, il est conseillé de bien aiguiser la mèche pour éviter une perte de temps.

Pour vous aider à fixer les chevilles, vous n’aurez qu’à enlever le rail et placer les premiers sur les trous que vous avez parfaitement soufflés pour enlever les débris qui risqueront de vous créer des ennuis. Enfin, fixer solidement le rail au bon endroit avec les vis adéquates. Après cela, vous devez mettre en place le guide pour favoriser le déplacement du vantail. Notez que celui-ci peut être placé au niveau du pilier ou sur un poteau à l’intérieur de l’entrée. Ici, vous n’aurez qu’à poser le portail sur le rail et mettre le guide à l’endroit ou vous devez le mettre. Faites les tests nécessaires avant de finaliser sa mise en place.

Concernant la butée et la serrure, la première vous obligera à ouvrir le portail afin de vous assurer que le passage entre les piliers soit bien dégagé afin de la placer au sol. Après les perçages des trous pour les chevilles, vous n’aurez plus qu’à fixer solidement la butée. Quant à la seconde, placez provisoirement la serrure et les poignées pour faire des essais avant toutes choses. Vous ne devez pas le fixer qu’après avoir bien vérifié les marquages. La procédure est la même pour l’installation de la gâche. La seule différence est qu’il faut laisser un espace entre la poignée et le mur. Pour le voir, vous n’aurez qu’à fermer le portail.

Vous prévoyez de motoriser votre portail ?

Certes, installer un système de motorisation augmenterait l’efficacité de votre système d’entrée. Toutefois, vous devez laisser la place nécessaire pour mettre en place tous les accessoires pour cela comme la crémaillère. Par contre, cela ne veut pas dire que vous allez tout démonter quand vous installerez le mécanisme.