combien coute l’installation d’une vmc

Les options pour chauffer l’intérieur de votre maison sont actuellement nombreuses, et vous avez largement le choix parmi ce qui est proposé sur le marché, dont le VMC. Ce système initialement conçu pour l’aération mécanique de votre maison peut actuellement servir pour faire chauffer les pièces de celles-ci, mais entre autres, il faut prévoir un prix spécifique pour en faire l’achat.

Introduction aux modèles de VMC

VMC est un sigle qui signifie Ventilation Mécanique Contrôlée, et sa fonction principale est indiquée dans ce nom : il s’agit d’un dispositif utilisé pour permettre à l’air de circuler convenablement d’une pièce à l’autre dans une maison. Une VMC se compose de plusieurs éléments, dont une unité centrale, chargée de traiter l’air qui entre dans une maison et de rediriger celui qui en sort vers l’extérieur, ainsi que des différents conduits d’aération qui permettent de faire cela.

On connait deux types de VMC, dont celui dit à simple flux, qui permet de faire tout ce qu’une VMC basique peut faire, soit gérer la circulation de l’air, et celui à double flux, qui fait tout cela également, en plus de la possibilité de chauffer l’air assez pour s’assimiler à un radiateur. Comme les fonctionnalités de ces deux types de VMC ne sont pas les mêmes, il faut donc prévoir une somme plus conséquente si on souhaite acquérir le modèle double flux.

L’installation d’une VMC chez vous

La mise en place d’une VMC dans une maison est une tâche assez complexe, dans la mesure où elle nécessite qu’on fasse la mise en place de différents dispositifs chargés de permettre à l’air de circuler. Vous devez d’abord identifier quel est le tracé idéal pour que l’air circule convenablement, et puis cela vous rendra possible de faire le calcul de la longueur nécessaire des conduits d’aération dont vous aurez besoin.

Il faut aussi se charger de relier le tout avec une unité centrale qui gèrera la circulation de l’air dans les différentes parties de la maison, mais aussi le chauffage de celui-ci. Des bornes destinées à aspirer l’air vicié doivent se placer à des endroits spécifiques, et des filtres qui viennent assurer la qualité de l’air entrant s’installent sur l’arrivée d’air. En somme toute, il y a plusieurs étapes à suivre pour permettre d’assurer que votre VMC soit bien fonctionnel.

Combien prévoir pour une VMC ?

La question du budget est assez compliquée, car les différentes maisons disposent d’une configuration qui varie de l’une à l’autre. La meilleure chose à faire serait encore de contacter des prestataires pour qu’ils se chargent de vous faire des devis pour la mise en place de votre VMC. Si on vous fait payer le déplacement, cela vaut bien le coup car vous ainsi une bonne estimation de la somme finale dont il faudra vous charger pour enfin bénéficier d’une bonne VMC chez vous.

Si vous n’avez pas trop confiance en vos talents de bricoleurs, et que vous souhaitez que la mise en place de ce type de systèmes de ventilation puisse se faire convenablement, le mieux est encore de faire appel aux services des prestataires que vous chargez du devis, et de vous tourner vers celui-ci dont l’offre est la plus intéressante.