Nos conseils pour aménager un escalier chez soi

Connue comme étant l’élément central d’une habitation. L’escalier intérieur sert généralement à passer d’un étage à un autre. C’est pour cela que vous devriez assurer le coup durant son aménagement. D’ailleurs, c’est pour vous aider à faire cela que nous avons concocté l’article suivant.

La surface disponible est un facteur clé

Pour commencer, vous devez savoir que la place réservée à l’escalier dépendra particulièrement de l’espace que vous aurez dans la maison. Notez par exemple qu’un escalier basique a besoin d’un espace de 2,40 à 2,60 m au sol pour être fonctionnel. Il vous est alors recommandé de choisir un escalier droit si vous voulez économiser de l’espace. D’un autre côté, vous pourriez opter pour un modèle quart tournant au cas où vous compteriez utiliser l’escalier de manière régulier. Toutefois, assurez-vous que l’escalier que vous voulez installer dans la maison puisse répondre pleinement à vos besoins ainsi qu’à vos attentes.

Vous pourriez aussi choisir un modèle appelé « gain de place » au cas où l’intérieur de la pièce serait trop restreint. Malgré la raideur de sa pente, notez bien que vous disposerez d’une construction avec une place au sol de 2 m. Vous pourriez alors l’utiliser dans les petites surfaces comme les logements en location. D’un autre côté, vous pourriez opter pour un escalier hélicoïdal qui n’a besoin que d’un espace de 1,20 à 1,50 m au sol. Vous n’aurez aucun mal à le poser dans un coin d’une pièce sans encombrer l’espace toute entier. Vous n’aurez qu’à faire attention lorsque vous descendrez de l’escalier et vous n’aurez aucun accident. Notons qu’un escalier hélicoïdal est plus adapté à la circulation d’une seule personne.

Ne pas prendre le niveau de confort à la légère

N’oubliez pas que le niveau de confort est très important lors de l’aménagement d’un escalier. Pour cela, vous pourriez vous servir de la loi de Blondel qui est fortement recommandée par les professionnels. Sachez alors que la somme de la profondeur d’un marché avec leur hauteur doit se trouver entre 60 et 64 cm. Vous pourriez alors opter pour un escalier doter de 13 à 15 marches avec une profondeur de 18 à 20 cm sans oublier la hauteur sous plafond de 2,75 ou 3 m. Ajouter à cela, n’hésitez pas à mettre une cloison pour cacher l’escalier. Cela ne fera qu’augmenter son niveau de confort.

Mis à part cela, vous devriez aussi ajouter une rampe performante et fiable afin de profiter du maximum de confort à chaque utilisation de l’escalier. De plus, le maitre d’œuvre en charge de l’escalier doit faire une décharge au cas où la construction ne serait pas équipée d’une rampe. Pour obtenir rampe performante, vous devriez vous assurer qu’elle dispose d’une hauteur de 90 cm à partir du nez de la marche. Notez bien qu’une rampe d’escalier vous servira aussi de décoration pour la construction. Vous aurez même l’opportunité d’ajouter d’autres accessoires au cas où vous le jugeriez nécessaire.

Pour finir, comprenez bien que le choix de matériau est très important pour aménager un escalier répondant à vos attentes dans la maison. Vous devriez alors faire le nécessaire pour que la construction soit parfaitement adaptée à vos besoins.